Parisforever


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ligue 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Ligue 1   Sam 29 Avr à 15:48

Ici tout ce qui concerne la Ligue 1!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Dim 30 Avr à 0:29

Lens revient dans la course


En s’imposant samedi lors du derby du nord, Lens revient à deux points du LOSC au classement et peut rêver à une place en Ligue des Champions. Les Sang et Or ont surclassé leur voisin et enchanté leur public. A voir aussi, le film du match.

Dans les coulisses du stade Felix Bollaert
- Titulaire lors des huit dernières journées de championnat, Eric Carrière a démarré la rencontre sur le banc des remplaçants. Francis Gillot lui a préféré Jussiê en retrait de D.Cousin et de Frau.

- Fidèle à ses habitudes, Claude Puel avait convoqué un groupe élargi à 19 joueurs. Les trois joueurs restés en tribune sont Vitakic, Gygax et Moussilou.

- Pour l’occasion, le kop lensois a offert un superbe tifo au message fort mais à prendre au second degré avec une référence au film de Tarantino, « Kill Bill ». Les supporters lensois ont détourné le titre en affichant une banderole « Kill Lille ».

- Retour gagnant pour Olivier Thomert, absent des terrains de L1 depuis le 18 mars dernier. L’ancien Manceau s’est rapidement illustré en ouvrant le score.

Les faits du match
9eme minute (1-0)
Long dégagement d’Itandje repris de la tête par Cousin. Côté droit, Frau redonne à Cousin qui déborde et centre fort. Le ballon file entre Plestan et Sylva au premier poteau. Seul au second poteau, Thomert marque dans le but déserté.

15eme minute
Se.Keita lance Cousin en profondeur, à gauche dans la surface lilloise. Cousin tente une frappe en force du gauche que Sylva détourne en corner.

40eme minute (2-0)
Sur une action rapide des Lensois, Frau trouve Cousin dans la surface mais ce dernier se fait ceinturer par Tavlaridis. Cousin transforme le penalty en force, même si Sylva touche le ballon.

43eme minute (3-0)
Corner de Cousin que A.Diarra prolonge de la tête. Se.Keita, au second poteau, contrôle le ballon et bat Sylva de près.

48eme minute
Coup franc rentrant de Mathieu Chalmé depuis le côté gauche de la surface lensoise. Itandje parvient à boxer le ballon en corner.

51eme minute (3-1)
Centre venu de la droite que Fauvergue contrôle dos au but dans l’axe aux six mètres. L’attaquant lillois s’extirpe du marquage de Coulibaly et d’Hilton pour trouver au point de penalty Odemwingie dont la frappe ne laisse aucune chance à Itandje.

53eme minute (4-1)
Centre venu de la gauche remisé de la tête par Cousin du coin droit de la surface lilloise. Tavlaridis est trop court de la tête pour intervenir. Frau contrôle de la poitrine et enchaîne d’un intérieur du pied droit qui fait mouche.

70eme minute (4-2)
A.Keita avance et s’appuie sur Fauvergue à l’entrée de la surface. L’attaquant ivoirien pique le ballon sur le bras gauche de Coulibaly qui le détourne au fond des filets.

90eme minute
Echauffourée près de la surface lensoise. Plusieurs joueurs se bousculent et c'est finalement Demont et Mirallas qui écopent d'un carton rouge.


Jeu et joueurs
Le jeu
Le vent a soufflé fort sur la pelouse de Bollaert et c’est une tempête de buts qui s’est abattue dans ce derby du nord de la France. Dans le sens du vent en première période, les Lensois ont placé trois rafales dans les filets de Sylva sur leurs six tentatives cadrées. La mobilité et le jeu long (et précis) des locaux gênent les hommes de Claude Puel qui sont débordés. Après la pause, Lille réduit rapidement le score mais se fait immédiatement reprendre. Le match reste ouvert et incertain jusqu’à son terme. Un vrai derby spectaculaire et tendu sur la fin avec deux expulsions.

Les Lensois
Francis Gillot a certainement trouvé la bonne formule pour perturber les Lillois : beaucoup de mobilité, de permutation et de vivacité, peu de déchet et c’est une équipe lensoise séduisante qui s’est imposée. COUSIN, THOMERT et JUSSIE ont parfaitement combiné devant, soutenus par un duo de récupérateur, A.DIARRA-Se.KEITA, infatigable. Dans ce festival offensif, la défense a parfois manqué de rigueur à l’image de COULIBALY, HILTON et DEMONT. Mais personne n’ira s’en plaindre.

Les Lillois
Les hommes de Claude Puel ont vécu un petit cauchemar en première période. Totalement dépassés par les évènements, les Lillois cèdent à trois reprises. TAVLARIDIS, PLESTAN et LICHTSTEINER n’ont pas su contenir les assauts répétés de leur adversaire. Dans l’entrejeu, MAKOUN et CHALME n’ont pas pesé suffisamment. La satisfaction vient de A.KEITA qui n’a eu de cesse de proposer des solutions offensivement et de déranger les Lensois par son jeu technique. Bonne rentrée de FAUVERGUE à la pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Dim 30 Avr à 0:30

Feuille de match


L1 / 36eme journée
LENS - LILLE : 4-2

Stade Felix Bollaert
45 545 spectateurs
Temps dégagé et venteux
Pelouse en bon état

Arbitre : M.Thual

Buts : Thomert (9eme), D.Cousin (40eme sp), Se.Keita (43eme), Frau (51eme) pour Lens – Odemwingie (51eme), A.Keita (70eme) pour Lille

Avertissements : D.Cousin (88eme) pour Lens - Tavlaridis (34eme), Makoun (88eme) pour Lille

Expulsions : Demont (90eme) pour Lens – Mirallas (90eme) pour Lille

Lens
Itandje : 5,5
Demont : 5
Hilton (cap) : 5
A.Coulibaly : 5,5
Assou-Ekotto : 5,5
A.Diarra : 6,5
Se.Kéita : 7,5
Jussiê : 6
(Barul, 93eme)
Thomert : 7
(Carrière, 58eme)
Frau : 7
D.Cousin : 7

N'ont pas participé
Chabbert (g)
Jemaa
Khiter

Entraîneur : F.Gillot

Lille
Sylva : 4,5
Lichtsteiner : 4
(Fauvergue, 46eme : 5,5)
Plestan : 3,5
Tavlaridis : 3
(Mirallas, 70eme)
Tafforeau (cap) : 4,5
Chalmé : 4
Makoun : 4,5
Bodmer : 5
Dernis : 5
Odemwingie : 5
A.Keita : 6

N'ont pas participé
Malicki (g)
Schmitz
Cabaye

Entraîneur : C.Puel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Dim 30 Avr à 17:47

Festival dans le Nord


Lens revient à deux points de Lille grâce à sa belle victoire samedi dans le derby du nord (4-2). Dimanche soir, Lyon fêtera son titre face aux Verts. Enfin, l’OM et le PSG joueront le mercredi 3 mai, respectivement à Auxerre et Rennes.

Lens revient dans la course
Le vent a soufflé fort sur la pelouse de Bollaert et c’est une tempête de buts qui s’est abattue dans ce derby du nord de la France. Dans le sens du vent en première période, les Lensois ont placé trois rafales dans les filets de Sylva sur leurs six tentatives cadrées. La mobilité et le jeu long (et précis) des locaux gênent les hommes de Claude Puel qui sont débordés. Après la pause, Lille réduit rapidement le score mais se fait immédiatement reprendre. Le match reste ouvert et incertain jusqu’à son terme. Un vrai derby spectaculaire et tendu sur la fin avec deux expulsions.

Troyes et Sochaux définitivement à l’abri ?
Sochaux (16eme, 37 pts) et Troyes (17eme, 35pts) peuvent à l’issue de cette journée assurer définitivement leur maintien en Ligue 1. Les Sochaliens se déplacent à Metz (20eme, 26pts), tandis que les Troyens accueillent Toulouse (15eme, 40 pts). Si Ajaccio (19eme, 27 pts) qui reçoit Nice (11eme, 49 pts) est déjà condamné, Strasbourg (18eme, 28 pts) peut croire à un hypothétique miracle. Les Strasbourgeois reçoivent des Nancéiens (14eme, 44 pts) sur leur nuage après leur victoire en finale de la Coupe de la Ligue le week-end dernier et qui ont déjà assuré leur maintien en L1 depuis quelques semaines.

Gerland va fêter le titre
Lyon va pouvoir enfin fêter son cinquième titre de champion consécutif à domicile avec ses supporters. Déjà officiellement champions après leur victoire au Parc des Princes face à Paris (1-0), la fête va être belle à Gerland. D’autant plus face à Saint-Étienne, le rival de toujours. Un derby haut en couleurs qui promet du spectacle. Les Verts auront à cœur de faire tomber le champion, tandis que les Gones voudront continuer sur leur lancée pour battre la mythique barre des 80 points en championnat. Dans le haut du classement, Bordeaux (2eme, 64 pts) tâchera d’assurer sa deuxième place qualificative pour la prestigieuse et lucrative Ligue des Champions face au Mans (9eme, 50 points). Enfin, dans un match de prestige sans enjeu Monaco (10eme, 49pts) affrontera Nantes (13eme, 44pts) pour un duel loin des sommets.

Marseille et Paris en décalés
Les deux matchs opposant Auxerre (7eme, 53pts) à Marseille (5eme, 55pts) et Rennes (4eme, 56 pts) à Paris (8eme, 51 pts) ont été remis au mercredi 3 mai prochain. Le PSG et l’OM disputent en effet samedi la finale de la Coupe de France au Stade de France.

LES REACTIONS (AFP)
LENS - LILLE : 4-2
Francis Gillot (entraîneur de Lens)
On ne va retenir que la victoire parce qu'on revient de tellement loin qu'on a des raisons de l'apprécier. Il faut féliciter les supporters qui nous ont soutenus jusqu'au bout. Quand je lisais la presse avant le match je croyais que Lille avait vingt points d'avance, et à l'arrivée, si je lis le classement, ils n'en ont que deux. Je n'ai pas l'impression que Lille fait une bonne saison et Lens une mauvaise : les deux en font une bonne.

Gervais Martel (président de Lens)
C'était essentiel pour la fin de saison de gagner. On savait depuis la défaite à Saint-Etienne qu'il fallait absolument battre Lille. Même si on a eu une fin de match un peu difficile physiquement, on a bien géré. Je regrette un peu les énervements à la fin, parce que sinon c'était un beau derby.

Claude Puel (entraîneur de Lille)
On a fait une première mi-temps très en dessous de nos possibilités, où on n'a pas su s'adapter au jeu lensois, très direct vers Cousin. Comme on a perdu les duels c'était très difficile. On le paie cash avec trois buts à la clé. Il y a eu beaucoup de densité physique de la part des Lensois et on n'a pas eu le répondant nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Lun 1 Mai à 0:43

Samedi 29 avril 2006
Lens - Lille : 4-2
Buts : Thomert (8eme), Cousin (39eme, sp), S.Keita (42eme) et Frau (52eme) pour Lens - Odemwingie (51eme) et A.Keita (69eme) pour Lille

Dimanche 30 avril 2006
Ajaccio – Nice : 0-3
Buts : Bellion (4eme), Koné (33eme, 77eme) pour Nice

Bordeaux – Le Mans : 2-2
Buts : Chamakh (40eme sp), Darcheville (53eme) pour Bordeaux - Is.Bangoura (20eme), Grafite (81eme) pour Le Mans

Metz – Sochaux : 0-1
But : Isabey (58eme) pour Sochaux

Strasbourg – Nancy : 1-3
Buts : Diané (17eme) pour Strasbourg – Kroupi (21eme, 25eme, 33eme sp) pour Nancy

Troyes – Toulouse : 3-1
Buts : Dallet (48eme), Grax (80eme sp), Jaziri (82eme) pour Troyes - Batlles (3eme) pour Toulouse

Monaco – Nantes : 1-1
Buts : Chevanton (90eme) pour Monaco - Capoue (29eme) pour Nantes

21h00 :
Lyon – Saint-Etienne : 4-0
Buts : Hellebuyck (7eme, csc), Fred (38eme), Juninho (55eme), Pedretti (81eme) pour Lyon

Mercredi 3 mai 2006
20h45 : Auxerre - Marseille
20h45 : Rennes – PSG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Lun 1 Mai à 12:15

Bordeaux en C1, Strasbourg, Ajaccio et Metz en L2


Fin du suspense pour Bordeaux qui est (quasi) assuré de conserver sa deuxième place après son résultat nul contre Le Mans. Strasbourg, Ajaccio et Metz, qui n’ont pas su l’emporter face à Nancy, Nice et Sochaux, descendent en L2.

Lens revient dans la course
Le vent a soufflé fort sur la pelouse de Bollaert et c’est une tempête de buts qui s’est abattue dans ce derby du nord de la France. Dans le sens du vent en première période, les Lensois ont placé trois rafales dans les filets de Sylva sur leurs six tentatives cadrées. La mobilité et le jeu long (et précis) des locaux gênent les hommes de Claude Puel qui sont débordés. Après la pause, Lille réduit rapidement le score mais se fait immédiatement reprendre. Le match reste ouvert et incertain jusqu’à son terme. Un vrai derby spectaculaire et tendu sur la fin avec deux expulsions.

Bordeaux en C1, Strasbourg, Ajaccio et Metz en L2
La 36eme journée a quasiment mis un terme au suspense autour de la deuxième place du classement. Malgré un résultat nul chez lui contre Le Mans (2-2), Bordeaux s’est assuré à 99,9% de finir juste derrière Lyon. Les Girondins de Bordeaux se qualifient pour la première phase de la Ligue des Champions. Fin de suspense également en fin de classement où Strasbourg, Ajaccio et Metz sont définitivement condamnés à la L2. Strasbourg s’est incliné à la Meinau contre Nancy (3-1), Metz face à Sochaux (1-0) et Ajaccio contre Nice (3-0). Ajouté à cela, la victoire de Troyes contre Toulouse (3-1). Enfin, Monaco et Nantes ne sont pas parvenus à se départager (1-1).

Gerland a bien fêté le titre
Lyon a fêté son cinquième titre de champion consécutif à domicile avec ses supporters. Déjà officiellement champions après leur victoire au Parc des Princes face à Paris (1-0), la fête a été belle à Gerland face à Saint-Étienne (4-0), le rival de toujours. Un derby haut en couleurs qui permet aux Gones de franchir la mythique barre des 80 points en championnat.

Marseille et Paris en décalés
Les deux matchs opposant Auxerre (7eme, 53pts) à Marseille (5eme, 55pts) et Rennes (4eme, 56 pts) à Paris (8eme, 51 pts) ont été remis au mercredi 3 mai prochain. Le PSG et l’OM disputent en effet samedi la finale de la Coupe de France au Stade de France.

LES REACTIONS (AFP)
LENS - LILLE : 4-2
Francis Gillot (entraîneur de Lens)
On ne va retenir que la victoire parce qu'on revient de tellement loin qu'on a des raisons de l'apprécier. Il faut féliciter les supporters qui nous ont soutenus jusqu'au bout. Quand je lisais la presse avant le match je croyais que Lille avait vingt points d'avance, et à l'arrivée, si je lis le classement, ils n'en ont que deux. Je n'ai pas l'impression que Lille fait une bonne saison et Lens une mauvaise : les deux en font une bonne.

Gervais Martel (président de Lens)
C'était essentiel pour la fin de saison de gagner. On savait depuis la défaite à Saint-Etienne qu'il fallait absolument battre Lille. Même si on a eu une fin de match un peu difficile physiquement, on a bien géré. Je regrette un peu les énervements à la fin, parce que sinon c'était un beau derby.

Claude Puel (entraîneur de Lille)
On a fait une première mi-temps très en dessous de nos possibilités, où on n'a pas su s'adapter au jeu lensois, très direct vers Cousin. Comme on a perdu les duels c'était très difficile. On le paie cash avec trois buts à la clé. Il y a eu beaucoup de densité physique de la part des Lensois et on n'a pas eu le répondant nécessaire.

STRASBOURG – NANCY : 1-3
Jacky Duguépéroux (entraîneur de Strasbourg)
On est en Ligue 2, c'est officiel, mais ce n'est pas notre match catastrophe d'aujourd'hui qui nous y a précipités. Cela fait un bon bout de temps qu'on y est, depuis notre défaite contre Nantes je pense (1-0, 34e journée). Je n'ai pas beaucoup de commentaires à faire ce soir : on a déçu tout le monde, c'est à l'image de notre saison. La notion de plaisir, sur laquelle j'avais beaucoup insisté, était complètement absente et Nancy a su bien profiter de nos grosses lacunes. Aujourd'hui, je dirais que trois joueurs ont été à leur niveau, pas plus. Avec cet état d'esprit, même en Ligue 2, on n'aurait pas terminé dans la première moitié de tableau. C'est un échec de plus pour moi, j'espère que tout le monde va être assez intelligent pour que les derniers jours qu'on va passer ensemble se déroulent du mieux possible. C'est la fin d'un cycle, la fin d'une équipe, mais Strasbourg reste un grand club en France. Ce n'est pas la première fois qu'on descend en L2, on s'en remettra.

Pablo Correa (entraîneur de Nancy)
On avait quelques craintes, après notre succès en Coupe de la Ligue: on avait peur qu'après une grande victoire, on subisse une grande défaite. Mais je suis content de l'état d'esprit affiché par mes joueurs, on a bien exploité les faiblesses de l'adversaire, on a su revenir au score tout de suite. Même si notre maintien est acquis depuis longtemps, on ne veut pas lâcher le Championnat, on considère que ça nous fait gagner du temps pour la saison prochaine.

TROYES – TOULOUSE : 3-1
Erick Mombaerts (entraîneur de Toulouse)
On a joué le jeu mais après 25 bonnes minutes, notre comportement a été inadmissible. On a joué les suffisants. Je félicite les Troyens pour leur maintien. Concernant mon avenir, ce n'est pas une réponse que je donnerai ce soir, cela restera en interne. Mais les choses vont évoluer au TFC.

Jean-Marc Furlan (entraîneur de Troyes)
L'objectif est atteint, même s'il a fallu élever notre niveau de jeu en deuxième période. C'est la consécration de toute une année. Je félicite les joueurs pour leur intelligence rare et leur patience à mon égard. Etre dans les 17 meilleurs équipes de France, ce n'est pas donné à tout le monde, c'est même un exploit pour l'ESTAC au regard de la puissance financière des autres clubs.

Carl Tourenne (Troyes)
Il fallait l'emporter. On se s'est pas du tout préoccupé des autres résultats. On était timoré en première mi-temps, puis on s'est libéré. C'est un soulagement. Maintenant, on peut regarder plus haut et tenter de grappiller une place ou deux.

METZ – SOCHAUX : 0-1
Joël Muller (entraîneur de Metz)
Ce match a été à l'image de notre saison. Nous manquons d'efficacité offensive et encaissons un but sur une erreur de jeunesse après un contre sochalien. Nous avons souvent connu cela cette saison. Mais, même si nous ne comptons pas beaucoup de succès, j'espère que nous saurons terminer par une victoire face au PSG. Il est important de toujours essayer de gagner, je déteste perdre.

Dominique Bijotat (entraîneur de Sochaux)
Ce soir, nous n'avons appliqué qu'un des deux facteurs que nous avions mis en place: nous avons été solides défensivement, mais nous avons eu trop de manque dans le jeu offensif. Nous étions figés, nous avons manqué d'allant. Mais je suis heureux de cette victoire qui assure le maintien, heureux de laisser le club de Sochaux en L1. Maintenant que l'objectif est atteint, j'espère que nous offrirons un dernier beau match à Bonal samedi prochain. Quant à mon avenir, je ne peux pas en parler. J'ai entendu trop de choses descendre des tribunes ce soir. Que l'on m'attaque en tant qu'entraîneur, je peux le comprendre, mais pas comme homme. Pour moi, le foot est un plaisir.

Mickaël Isabey (Sochaux)
Ce soir, nous avons fait notre boulot tout simplement. Nous devions réaliser une performance pour assurer notre maintien sans compter sur le résultat des autres, nous l'avons fait.

BORDEAUX – LE MANS : 2-2
Ricardo (manager de Bordeaux)
Ce match nul tombe bien pour bien finir la saison et atteindre les 70 points. Avec 70 points, on pourra dire qu'on est un très bon deuxième. En deuxième mi-temps, pendant 30 minutes, j'ai vu du mouvement, du spectacle. Avant, il y a eu la malchance de David (Jemmali) sur le premier but, l'équipe a perdu l'équilibre émotionnel. Après, on est revenu avec de la qualité, de l'envie, c'était très bien. Nous sommes très très bien partis (pour la Ligue des champions), depuis un moment nous méritons. Maintenant, on a le temps pour préparer la saison prochaine.

Marc Planus (défenseur de Bordeaux)
On fêtera ça, on savourera quand mathématiquement ça sera fait, par respect pour tout le monde, pour les adversaires. C'est dommage, on aurait voulu offrir ça à nos supporters car ils sont venus nombreux ce soir. On a montré qu'on avait du caractère, on a su réagir quand on était mené. On ne savait plus trop à la fin si on devait continuer à les chercher ou fermer le résultat. On n'a pas su bien gérer. On n'est ni déçu ni heureux ce soir, c'est neutre. En début de match, peut-être qu'on a été tétanisé par l'enjeu dans la mesure où on savait qu'un nul nous placerait bien. On s'est retrouvé assis entre deux chaises, on a manqué de mouvement, les passes n'étaient pas bonnes, dans les duels on n'était pas assez costaud. On parle de Bordeaux, de son collectif pour défendre, et ce soir on n'a pas le droit de prendre ce deuxième but. C'est la déception de la soirée.

Frédéric Hantz (entraîneur du Mans)
Un quart d'heure après le match, je suis déçu car on a fait une bonne entame. En menant 1 à 0, on doit davantage maîtriser la situation, alors qu'on s'est mis en danger, on l’a payé « cash ». On n'a pas été bon autour des mi-temps, mais on l'a été au début et en fin de match. Les joueurs ont fait un bon match, mais je crois qu'il nous manque encore certaines petites choses pour pouvoir maîtriser ce genre de matchs. On venait de faire trois fois 0-0, là, on fait 2-2. On va changer les règlements car, là, il y a quatre buts, on devrait être davantage récompensé. Maintenant, l'objectif est d'arriver à gagner avant la fin de la saison, mais ça ne sera pas facile car on joue Lens et Lyon.

LYON - SAINT-ETIENNE : 4-0
Gérard Houllier (entraîneur de Lyon)
Je retiens la qualité du match de grande facture sur le plan technique et collectif. Les joueurs s'étaient mis la pression en se teintant les cheveux. Les meilleurs mouvements ne sont pas ceux qui ont été au but, mais il y a eu quatre buteurs qui démontrent la valeur collective de la prestation. Ce cinquième titre récompense les gens qui travaillent à l'OL et les supporteurs. Un cinquième titre d'affilée est une performance inoubliable. La mission était lourde. Nous atteignons 81 points. C'est un record qui sera difficile à battre. Nous avons fait une saison fabuleuse avec 52 rencontres et seulement cinq de perdues. Il y a eu la volonté d'un collectif démontrée lors du remplacement de Coupet par Vercoutre à Paris et celui de Juninho par Pedretti qui a d'ailleurs inscrit le quatrième but de ce derby. Je pense que la défaite à Monaco la semaine dernière était anecdotique.

Juninho (Lyon)
Nous avons fêté le titre de la manière que nous le souhaitions. Cela n'a rien à voir avec le fait de jouer le derby contre Saint-Etienne. C'est tombé sur l'ASSE. C'est comme cela. Nous avons réussi à maintenir la rigueur qui nous anime habituellement. Sur la saison, nous gagnons le 5e titre avec plus de 80 points. C'est fabuleux et nous laisse plein de bonheur.

Elie Baup (entraîneur de Saint-Etienne)
C'est une soirée très difficile. Nous avons concédé quatre buts dans ce derby. A 2-0, c'était difficile pour nous, mais il faut aussi se souvenir que nous avons eu une occasion d'entrée qui, si elle avait été concrétisée, aurait changé les choses. Ensuite, nous nous marquons nous-mêmes un but sur corner. A la mi-temps, nous avons essayé de recadrer tout cela. En face, Lyon a affiché une grande maîtrise technique et c'était difficile pour nous de rivaliser. Il y avait trop d'écart. D'ailleurs, cette différence n'est pas bonne pour notre Championnat. Il faut que des équipes se rapprochent du niveau de l'OL.

Frédéric Piquionne (Saint-Etienne)
Nous avons perdu 4-0. Nous relèverons la tête. C'était très difficile pour nous. Nous aurions voulu faire plaisir à tous nos supporteurs. Nous n'avons pas réussi. Nous allons tenter d'oublier très vite ce match, faire de bons entraînements et gagner contre Rennes, samedi à Geoffroy-Guichard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 15:03

Une bien triste fin

C'est chacun par une défaite à domicile que Strasbourg (1-3 face à Nancy), l'AC Ajaccio (0-3 contre Nice) et Metz (0-1 face à Sochaux) ont perdu tout espoir de maintien en Ligue 1. Triste épilogue d'une saison en tous points ratée que les trois clubs devront effacer rapidement de leur mémoire s'ils veulent rebondir dès l'an prochain. Des trois relégués, Strasbourg aura été celui qui aura fait le plus illusion, mais victimes de leur inconstance et de leur manque d'efficacité tant offensive que défensive, les Alsaciens ont finalement craqué...

"Ça fait un bon bout de temps qu'on y est". Aussitôt la défaite face à Nancy consommée, la neuvième de la saison à la Meinau où le Racing n'a gagné que deux fois en Ligue 1, Jacky Duguépéroux, qui devrait rester l'entraîneur de l'équipe première la saison prochaine, refusait de tirer à boulets rouges sur ses joueurs qui auront eu le mérite d'y croire en ouvrant la marque par Diané avant d'offrir des boulevards aux attaquants nancéiens qui, une semaine après avoir copieusement fêté leur victoire en Coupe de la Ligue, ne se sont pas fait prier pour en profiter.

"Défensivement, il y a eu de grosses lacunes de la part de toute l'équipe. Ce match est à l'image de notre saison, malheureusement." Effectivement, cette prestation des Alsaciens ressemble à s'y méprendre au spectacle souvent vu cette saison à la Meinau ou même à l'extérieur. A savoir de la générosité, mais un cruel manque d'efficacité offensive et une naïveté défensive qui se paie à chaque fois très cher, le Racing occupant logiquement le deuxième rang au classement des défenses les plus perméables de la Ligue 1 avec 50 buts encaissés.

"Comme souvent, nous payons cash des erreurs individuelles et des manques de concentration", regrettera le gardien Stéphane Cassard, conscient cependant que la descente ne s'est pas jouée face à Nancy, d'ailleurs la première équipe à avoir perdu contre Strasbourg cette saison, c'était pour le compte de la 18e journée ! Si l'on regarde attentivement le parcours de l'équipe de Jacky Duguépéroux cette saison, on se rend compte qu'elle a gâché un nombre incalculable de points, tant à l'extérieur, où elle a souvent mené et bien joué avant de s'effondrer (défaites à Bordeaux et Lens 2-1 après avoir ouvert la marque, et à Nantes 4-3 après avoir mené 3-1), qu'à domicile où, faute de concrétiser ses occasions, elle s'est exposée au contre adverse et finalement à de grosses désillusions.

Les défaites 0-1 subies à la Meinau face à Rennes, Saint-Etienne, Marseille et Nantes se ressemblent comme autant de gouttes d'eau avec une nette domination alsacienne, des occasions en pagaille mais zéro point au final. Il faut dire qu'on ne remplace pas facilement Niang et Pagis (parti en cours de saison), l'ancien Rémois Diané, meilleur buteur du club (9 buts) ayant mis un certain temps à s'adapter à la Ligue 1. Les joueurs ont sans doute laissé aussi beaucoup d'énergie dans leur bon parcours européen (élimination en 16e de finale face au FC Bâle) et n'ont pas été aidés par leurs dirigeants avec, sur fond de conflit larvé entre l'actuel président Phillippe Ginestet et Marc Keller (finalement parti à Monaco), mais également de vraie-fausse arrivée d'Alain Afflelou à la présidence, n'ont pas contribué à rendre le climat serein. De quoi laisser un profond sentiment de gâchis, partagé par les deux autres clubs officiellement relégués, Metz et Ajaccio.

Un groupe messin sclérosé

Côté lorrain, le constat est assez identique, avec une défaite dimanche contre Sochaux (0-1) qui, selon Joël Muller "est à l'image de notre saison. Nous n'avons pas réussi à marquer mais nous en prenons un ridicule, à cause de notre inexpérience." L'inexpérience lorraine mais aussi la faillite de certains cadres censés tirer l'équipe vers le haut expliquent que la défense messine est la plus perméable de Ligue 1 (57 buts pris), l'attaque n'étant pas en reste avec seulement 24 buts inscrits (seul Ajaccio fait pire avec 20).

La saison du FC Metz ressemble à un vrai chemin de croix: une première victoire qui ne vient qu'à la 14e journée (contre Ajaccio), des accusations de corruption sur le match perdu face à Lyon (0-4) qui sclérosent le vestiaire, des joueurs de moins en moins concernés par l'avenir du club et violemment montrés du doigt en début d'année par l'adjoint de Muller, Michel Ettore, obligé du coup de prendre du recul, un divorce entre joueurs et public (Ouadah, conspué dimanche à sa sortie du terrain, s'en est pris par le geste à certains supporters) et le départ annoncé de certains (Wimbée, Méniri, Ouadah, Proment, Borbiconi, Obraniak, Morisot...), n'en jetez plus, la coupe est pleine !

Le président Carlo Molinari, qui devrait bientôt passer la main, va devoir tout reconstruire, ce sera encore avec Joël Muller, mais ce dernier prendra sans doute du recul pour occuper un poste de directeur technique, les rênes de l'équipe étant confiées au patron de la formation, Christian de Taddeo. Avec l'objectif de faire aussi bien que lors du dernier passage du FC Metz en Ligue 2 (2002-03), c'est-à-dire de remonter aussitôt.

Ajaccio chute la saison où il visait plus haut

Même objectif du côté d'Ajaccio, qui, après s'être sauvé de justesse trois saisons consécutives, n'a pu cette fois éviter le naufrage. Et pourtant, cette descente intervient au moment où le président Michel Moretti s'était donné les moyens de viser plus haut que le maintien en opérant un recrutement ambitieux avec les arrivées de Diawara, Danjou, Jabi, Chafni, Saïfi, Rocchi puis N'Diaye au mercato. Un moment, on crut ces choix payants, puisque l'ACA était invaincu et sixième au soir de la 6e journée. C'était sans compter sur une terrible série de 16 matches sans victoire qui finit par coûter sa place à Rolland Courbis, José Pasqualetti, appelé en renfort, ne parvenant pas à redresser la barre malgré quelques victoires de prestige sur Marseille, Auxerre ou Monaco.

La lourde défaite face à Nice (0-3) au cours duquel, selon Pasqualetti, "certains ont failli à leur tâche", a donc enterré définitivement cette formation au sein de laquelle, selon Michel Moretti, "il n'y aura pas de révolution". José Pasqualetti pourrait être confirmé, tandis que l'effectif subira sans doute un certain nombre de retouches. Suffisamment pour viser la remontée immédiate ? "Il n´y a pas de raison pour que l´ACA ne rebondisse pas rapidement comme d´autres l´ont fait auparavant", conclut l'entraîneur. Rendez-vous dans un an !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 15:18

Bordeaux / Ricardo : « Pas de chantier »




Assuré de terminer en deuxième position et qualifié pour la Ligue des Champions, Ricardo ne souhaite pas que son effectif soit chamboulé à l’intersaison. « Je veux garder cette équipe, avec l'apport de deux, trois très bons joueurs. »

Ricardo, quel regard portez-vous sur la saison de Bordeaux ?
On a fait un bon parcours. On a tout envisagé cette saison. On a démarré avec beaucoup de doutes, mais après trois, quatre journées, on s'est dits : « Pourquoi pas nous ? » On rentre dans la lutte pour une place européenne, et après cela on s'est dit : « la Ligue des champions ». Cela s'est fait par étapes. 2006 a été mieux que 2005, on a surtout bien négocié les deux mois décisifs janvier et février, pour garder la distance qu'on avait en janvier. C'est une très bonne deuxième place.

Comment avez-vous remis le groupe sur de bons rails après la saison précédente ?
Quand je suis arrivé, il y avait beaucoup de doutes, beaucoup de questions. Je sentais que c'était une question de confiance. Je sentais que l'équipe avait des qualités, des limites aussi, mais qu'avec du bon travail on pouvait avancer, avoir une saison plus tranquille. Nous sommes partis sur des bases presque défensives, mais aujourd'hui cela a changé un peu, on prend plus de risques, on a plus de confiance.

Comment voyez-vous le Bordeaux 2006/2007 ?
Je dis depuis un moment que je veux garder cette équipe, avec l'apport de deux, trois très bons joueurs pour Bordeaux, pas plus que cela. Il n'y aura pas de grands changements, de chantier. Si on arrive à faire cela, c'est très bien, on va avoir une équipe plus forte. Mais il faut rester réalistes. Nous ne sommes par le Barça, le Real ou le Milan AC. Il faut d'abord savoir quels joueurs vont rester. Concernant les objectifs, en Ligue des Champions on va tout faire pour se qualifier et en championnat, même si on sait que Lyon partira encore plus fort que tous les autres, on commence tous à zéro, et on va jouer à fond avec nos moyens. L'important, c'est qu'on arrive à avancer. Juin 2005, c'était dur, depuis on a avancé, il faut essayer d'avancer tous les ans.

Propos recueillis par l’AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 15:19

Marseille : Pagis forfait




Blessé samedi lors de la finale de la Coupe de France entre le PSG et Marseille, Mickaël Pagis souffre d’un genou. L’attaquant marseillais ne jouera pas mercredi contre Auxerre (36eme journée de L1).

Comme pressenti dimanche, la saison de Mickaël Pagis pourrait être terminée. L’attaquant marseillais est resté aux soins lundi et passera des examens mardi. Par ailleurs, Ribery (cheville) et Lamouchi (mollet) ne se sont pas entraînés non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 15:20

Rennes : Faty et Mensah de retour ?




Tous deux absents depuis près d’un mois, les deux défenseurs centraux rennais Jacques Faty et John Mensah devraient faire leur retour à l’occasion de la venue du PSG mercredi au Stade de la Route de Lorient.

Tandis que Cyril Jeunechamp devrait déclarer forfait pour la venue du PSG mercredi en raison d’une entorse à une cheville, Jacques Faty et John Mensah, tous deux absents depuis le début du mois, devraient eux réintégrer le groupe.

Aux dires de leur entraîneur Laszlo Bölöni, les deux défenseurs centraux de Rennes sont rétablis « à 70, 80% ».

A.C (avec l'AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 18:41

PSG : Alonzo titulaire à Rennes



Jérôme Alonzo va retrouver sa place de titulaire dans les cages du PSG face à Rennes mercredi en championnat. Lionel Letizi sera donc sur le banc.

Jérôme Alonzo, rétabli d'une blessure aux adducteurs, va retrouver sa place dans les buts parisiens face à Rennes mercredi en championnat. Guy Lacombe, l’entraîneur du PSG, l’a confirmé ce mardi : « Jérôme (Alonzo) gardera les buts. C'est dans la logique des choses. Il avait perdu sa place sur blessure, il la reprend une fois rétabli. En Coupe, il était entendu que c'était Lionel (Letizi) qui jouait. Il n'y a aucun problème à ce sujet. »

A part ce changement, Lacombe devrait aligner la même équipe que celle qui a gagné contre Marseille (2-1) en finale de la Coupe de France samedi soir : « Je vais être attentif et voir s'il y a des joueurs qui ont besoin de souffler. Il y a eu une débauche d'énergie tellement énorme en Coupe de France, avant ou après le match, que je vais prendre le temps. Je ferai mon équipe demain (ndlr, mercredi) mais la logique voudrait que ce soit la même que face à Marseille. »

N.B. (avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mar 2 Mai à 18:41

Bordeaux : Denilson suspendu




Bordeaux devra se passer de deux joueurs importants face à Marseille lors de la dernière journée de championnat. Denilson et Julien Faubert seront suspendus.

Les deux joueurs bordelais Denilson et Julien Faubert seront suspendus pour le dernier match de la saison face à l’OM le 13 mai prochain. Ils ont chacun écopé d’un avertissement face au Mans (2-2) lors de la dernière rencontre de championnat dimanche dernier.

N.B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav osc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 172
Club préféré : Le LOSC
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: Ligue 1   Mer 3 Mai à 13:55

Blessé lors de la finale de la Coupe de France, samedi, Mickaël Pagis a passé mardi une IRM qui a révélé une entorse du genou. Indisponible deux à trois semaines, l’attaquant de l’Olympique de Marseille ne rejouera plus cette saison.


_________________

http://rijselosc.forumpro.fr -> 100% FOOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijselosc.forumpro.fr
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 0:05

Saint-Etienne : Baup s'en va




Dans un communiqué publié sur le site officiel du club (www.asse.fr), l'AS Saint-Etienne a officialisé le départ de son entraîneur Elie Baup à l'issue de la saison.

Communiqué de l'AS Saint-Etienne
Elie Baup a confirmé, ce jour, à l’AS Saint-Etienne sa décision de ne pas poursuivre sa mission la saison prochaine.
L’AS Saint-Etienne prend acte de la volonté d’Elie Baup, le remercie pour le travail accompli et lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière.
L’AS Saint-Etienne a l’ambition de poursuivre sa progression en recrutant un entraineur qui partage également les valeurs stéphanoises.

Bernard Caiazzo, Président, et Roland Romeyer, Vice-Président
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 0:05

L’OM écarte Auxerre


Bien remis de sa finale de coupe de France perdue, Marseille s’est imposé sur le terrain d’Auxerre. L’OM revient à hauteur du troisième, Lille. L’AJA a elle fait une croix sur la Ligue des Champions. A voir aussi, le film du match

Dans les coulisses du stade de l’Abbé-Deschamps
- En l’absence de Pagis, victime d’une entorse du genou du droit lors de la finale de la coupe de France, Maoulida était titularisé à la pointe de l’attaque marseillaise. Nasri occupant le poste de l’ancien monégasque sur le côté droit.

- Présent sur le banc des remplaçants auxerrois, Romain Poyet quittera le club bourguignon à l’issue de la saison. Cet attaquant âgé de 25 ans s’est engagé pour deux ans avec Dijon, l’actuel cinquième de la Ligue 2.

- Le staff des Bleus était présent mercredi soir dans les tribunes du stade de l'Abbé-Deschamps. Raymond Domenech, accompagné de ses adjoints Pierre Mankowski et Bruno Martini, a notamment supervisé Fabien Barthez et Franck Ribéry en vue du Mondial.

Les faits du match
4eme minute
Bon travail au milieu du terrain de Luyindula qui sert Akalé côté gauche. L’Ivoirien lance Kahlenberg dans la profondeur. Le milieu auxerrois se retrouve face à Barthez et parvient à frapper en taclant le ballon mais le gardien de l’OM s’en empare en deux temps.

7eme minute
Lamouchi lance Maoulida dans la profondeur. L'ancien monégasque se retrouve seul face à Cool qu'il dribble pour marquer dans le but vide mais l'arbitre-assistant avait levé son drapeau pour un hors-jeu discutable.

16eme minute (0-1)
Coup franc pour l’OM près du rond central, Déhu le frappe et trouve Niang, plus rapide que Mignot et Grichting, dans la surface auxerroise qui ouvre le score d’une superbe reprise de volée.

63eme minute
Maoulida est superbement lancé plein axe par Nasri mais se heurte à l’excellente sortie de Fabien Cool qui sauve son équipe.

65eme minute
A vingt mètres du but marseillais, Benoît Cheyrou prend sa chance du droit. Sa frappe tendue s’écrase sur le poteau gauche de Barthez.

68eme minute (0-2)
Maoulida se joue de Mathis dans la surface et auxerroise et centre au deuxième poteau pour Civelli esseulé. L’Argentin ajuste sa tête pour inscrire son premier but en Ligue 1.

74eme minute (1-2)
Sur un coup-franc lointain de Lachuer, Déhu dévie le ballon pour Mignot qui, de près, réduit le score d’une frappe puissante sous la barre.

84eme minute
Esseulé au second poteau, Kahlenberg fait deux feintes de frappe avant de tirer. Son ballon passe tout près du poteau droit de Barthez.

Jeu et joueurs
Le jeu
Excepté les cinq premières minutes, Marseille a nettement dominé la première mi-temps. Auxerre a du mal à récupérer le ballon et les joueurs de Jean Fernandez ouvrent logiquement le score par Niang bien servi par Déhu. En seconde période, l’OM double la mise sur une tête de Civellli. Alors qu’on pense qu’Auxerre va abandonner, les Bourguignons réduisent la marque par Mignot et tentent d’obtenir l’égalisation dans le dernier quart d’heure mais en vain.

Les Auxerrois
Responsable sur le premier but marseillais, la charnière centrale GRICHTING-MIGNOT a souffert ce soir face à la vivacité des attaquants adverses. Après une première mi-temps décevante VIOLEAU s’est repris en seconde période. Même chose pour KAHLENBERG plus en vue après le repos mais qui a raté l’égalisation. Prêté par Marseille à Auxerre, LUYINDULA avait à cœur de se montrer malheureusement pour lui ses coéquipiers ne l’y ont pas vraiment aidé.

Les Marseillais
Le quatuor offensif olympien a fait bien mal à l’AJA. Avec un grand RIBERY en soutien, MAOULIDA n’a pas marqué mais a délivré une superbe passe décisive à CIVELLI. L'ancien monégasque s’est baladé sur tout le front de l’attaque permutant souvent avec NIANG et NASRI. Auteur de l’ouverture du score, l’ancien strasbourgeois a mis son équipe sur les rails d’une superbe volée. Titularisé en raison de la blessure de Pagis, NASRI a fait apprécier sa technique et sa justesse de passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 0:06

Feuille de match



L1 / 36eme journée
AUXERRE - MARSEILLE : 1-2

Stade de l’Abbé-Deschamps
18 000 spectateurs
Temps doux
Pelouse en bon état

Arbitre : M.Poulat

Buts : Mignot (74eme) pour Auxerre - Niang (16eme), Civelli (68eme) pour Marseille

Avertissements : Mignot (59eme), Grichting (83eme) pour Auxerre - Cana (23eme), Taiwo (50eme), Ribéry (54eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune

Auxerre
Cool : 6
Sagna : 5
Mignot : 5
Grichting : 4,5
Radet : 5
Violeau (cap) : 5,5
(Lachuer, 69eme)
Mathis : 5
(Kaboul, 70eme)
Kahlenberg : 5,5
Be.Cheyrou : 5,5
Luyindula : 5,5
Akalé : 4,5
(Poyet, 76eme)

N'ont pas participé
Chabert (g)
Jaurès

Entraîneur : J.Santini

Marseille
Barthez (cap) : 6
Beye : 5
Déhu : 6
Civelli : 6
Taiwo : 5
Cana : 6
Lamouchi : 5,5
Ribéry : 6,5
(Cantareil, 88eme)
Nasri : 6
(Oruma, 80eme)
Maoulida : 6,5
(Ferreira, 93eme)
Niang : 6

N'ont pas participé
Carrasso (g)
Gimenez

Entraîneur : J.Fernandez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 0:06

Mauvaise affaire pour Rennes


Rennes s’est fait rejoindre dans les dernières minutes de la partie par le PSG et voit s’envoler la 3eme place du classement. Pour la place qualificative au tour préliminaire de la Ligue des Champions, les Rennais ne sont plus maîtres de leur destin. A voir aussi, le film du match.

Dans les coulisses du stade de la Route de Lorient
- Le Parisien Jérôme Alonzo, rétabli d'une blessure aux adducteurs, a retrouvé sa place dans les buts face à Rennes. Letizi, après avoir soulevé la Coupe de France samedi soir, a repris place sur le banc.

- Alexander Frei faisait son grand retour dans le groupe rennais après son opération suite à une pubalgie. Il a pris place sur le banc des remplaçants, mais n’est pas rentré en jeu.

- Au coup d’envoi du match, l'entraîneur parisien Guy Lacombe a laissé sur le banc : Pauleta, Vikash Dhorasoo, Bonaventure Kalou et Jérôme Rothen.

Les faits du match
26eme minute
Festival d’Utaka dans la défense parisienne, plein axe. Il passe en dribble et en puissance devant Rozehnal, Yepes et Pichot avant de frapper. Alonzo est à la parade.

32eme minute
Belle frappe devant la surface de Monterrubio. Alonzo dans son style se détend pour détourner des deux poings.

49eme minute
Sur une erreur de Rozehnal et une bonne anticipation d’Utaka, l'attaquant récupère le ballon et prend toute la défense parisienne à revers. Il frappe mais Alonzo une nouvelle fois réussit une parade décisive.

63eme minute
Monterrubio centre du côté gauche pour la tête d’Utaka au premier poteau. La tête de l’attaquant rennais est repoussée d’un arrêt réflexe d’Alonzo.

70eme minute (1-0)
Gourcuff est percuté par Armand et Yepes dans la surface. M.Sars montre le point de penalty sans hésiter. Källström s’élance avec beaucoup d’élan, Alonzo part du bon côté, effleure le ballon, mais ne peut le dévier.

90eme minute (1-1)
Sur un centre, Yepes remet dans la surface de la tête. Kalou est là pour reprendre le ballon de demi-volée. Isaksson est battu.

Jeu et joueurs
Le jeu
Globalement, la possession de balle est rennaise durant la première période. Mais Rennes joue assez regroupé, sans vouloir véritablement se jeter. Les Rennais attendent le PSG pour placer des contres. Du côté parisien, on perd assez rapidement le ballon en phase offensive. Les joueurs sont en manque total d’automatisme sans Rothen, Dhorasoo, Pauleta et Kalou. En seconde période, le rythme monte d’un cran d’un côté comme de l’autre mais les solutions se font toujours aussi rares. Les rentrées de Pauleta et Kalou ne changeront pas grand-chose même si on sent plus de liant entre les lignes. Pourtant ce sont les Rennais qui vont ouvrir le score sur penalty. Si Paris se montre un peu dangereux en fin de partie, Rennes résiste bien et ne joue plus qu’en contre. S’était sans compter Kalou qui remet les deux équipes a égalité. Un nul finalement mérité au vu du dernier quart d’heure.

Les Rennais
A suivre

Les Parisiens
Dans une configuration inédite au coup d’envoi, les Parisiens ont eu du mal à se trouver même si on les a senti libéré. ALONZO était dans un bon soir. Un véritable aimant à ballon. Auteur de plusieurs parades décisives, il a même effleuré le ballon sur le penalty de Källström. PICHOT a souffert face à la vitesse de Monterrubio. Peu à son aise dans ses centres également. ROZEHNAL et YEPES ont disputé une partie sérieuse, même si Utaka les a mis en difficulté à une reprise. Au milieu, E.CISSE a comme dernièrement essayé de provoquer des brèches en allant de l’avant. Un des meilleurs parisiens en première période. B.MENDY était placé en milieu offensif droit. Il n’a rien apporté et ses passes en profondeur ont été peu précises. LANDRIN a peu pesé dans l’axe et a souvent vite perdu le ballon. BUENO a mal négocié le peu de ballons mis à sa disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 0:07

Feuille de match


L1 / 36eme journée
RENNES - PSG : 1-1

Stade de la Route de Lorient
28 425 spectateurs
Temps beau
Pelouse en bon état

Arbitre : M.Sars

Buts : Källström (70eme, s.p.) pour Rennes – Kalou (90eme) pour le PSG

Avertissements : Sorlin (42eme), Mbia (53eme) pour Rennes – Yepes (52eme), Pichot (63eme), Armand (70eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

Rennes
Isaksson : 5
Bourillon : 6
Ouaddou : 5,5
Mensah : 6
Perrier-Doumbé : 5,5
Mbia : 5
Sorlin : 5,5
Gourcuff : 5,5
Källström : 6
Monterrubio (cap) : 6
Utaka : 6

N'ont pas participé
Pouplin (g)
Jeunechamp
Mvuemba
Briand
Frei

Entraîneur : L.Bölöni

PSG
Alonzo : 6,5
Pichot : 4,5
Rozehnal : 5,5
Yepes (cap) : 5,5
Armand : 5,5
Paulo Cesar : 5
E.Cissé : 6
(Dhorasoo, 72eme)
B.Mendy : 4,5
Landrin : 4,5
(Kalou, 58eme)
Pancrate : 5,5
Bueno : 3
(Pauleta, 58eme)

N'ont pas participé
Letizi (g)
Rothen

Entraîneur : G.Lacombe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav osc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 172
Club préféré : Le LOSC
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 14:34

Monsieur Sars a fait quelque erreur lors du match notamement un pénalty non sifflet pour les 2 équipes

_________________

http://rijselosc.forumpro.fr -> 100% FOOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijselosc.forumpro.fr
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 14:45

Lacombe a mit une équipe un peu faible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yepes57
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1460
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 14:57

Marseille / Fernandez : « Extraordinaire »



L’entraîneur de l’OM Jean Fernandez tirait un coup de chapeau à ses joueurs mercredi soir au sortir des vestiaires de l’Abbé-Deschamps après leur victoire face à Auxerre en match décalé de la 36eme journée de L1.

Jean Fernandez (entraîneur de Marseille)
Nous ne savions pas comment nous allions réagir après la finale perdue. L'équipe a démontré beaucoup de caractère face à Auxerre qui possède une bonne équipe jouant une qualification européenne comme nous. Nous avons souffert en début de partie car les Auxerrois ont tenté de faire la différence rapidement. Par la suite, nous nous sommes bien mis dans le match et avons montré des choses intéressantes en phase défensive et offensive.

A 2-0, nous pensions que le plus dur était fait mais Auxerre n'a pas lâché et nous a fait beaucoup souffrir en fin de match surtout après avoir marqué. Ils n'avaient pas eu trop d'occasions avant la réduction du score. Nous avons reculé. Nous avons éprouvé une certaine fatigue due au match de samedi. Je tire un coup de chapeau aux joueurs car nous avons pris un coup sur la tête samedi. Ce n'est jamais facile de perdre une finale et de jouer trois jours après. Nous avons montré que nous avions une équipe d'hommes et de caractère. C'est extraordinaire ce qu'ont fait les joueurs ce soir (mercredi soir).

A.C (avec l’AFP)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yepes57
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1460
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 14:58

Saint-Etienne : Caiazzo triste



Le président de l’AS Saint-Etienne Bernard Caiazzo a fait savoir mercredi qu’il avait fait tout son possible pour tenter de convaincre Elie Baup de rester l’entraîneur des Verts la saison prochaine. Il déplore le départ de celui qui restera son ami.

Bernard Caiazzo (président de Saint-Etienne)
J'ai tout fait pour essayer de le garder. Nous avions répondu à ses demandes et je ne m'attendais pas trop à sa décision. Là, dans un premier temps, je suis un peu triste de sa décision. Je ne connais pas les raisons profondes de son choix mais Elie Baup restera un ami. C'est une tranche de vie qui se termine. Maintenant, le club va passer à une seconde phase de progression avec un technicien garant d'expérience et de palmarès, mais je n'ai aucun nom à donner puisque, par respect pour Elie Baup, nous n'avions pris aucun contact. Il est vrai que celui qui emmènera l'AS Saint-Etienne au plus haut niveau sera une sorte de héros national et c'est un sacré challenge. Parler du recrutement aujourd'hui ne sert donc à rien puisqu'il va dépendre du futur entraîneur, mais ce qui est sûr c'est que nous recruterons des joueurs de très haut niveau, puisque le club va passer à la phase 2 de sa progression, qui est de s'installer durablement parmi les dix premiers du Championnat.

AC (avec l’AFP)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yepes57
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1460
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 14:59

Qui pour remplacer Landreau ?


Mickaël Landreau partant au PSG pour les quatre prochaines saisons, Nantes s’est lancé à la recherche d’un nouveau gardien de but. La piste la plus sérieuse mène au Bastiais Nicolas Penneteau, qui a exprimé son désir de rejoindre les Canaris.

Pour les derniers sceptiques ou pour ceux qui se seraient tenus éloignés des nouvelles du ballon rond depuis plusieurs semaines, on peut l’annoncer cette fois officiellement : Mickaël Landreau gardera les buts du PSG la saison prochaine. Les derniers doutes concernant l’avenir du gardien international nantais ont été levés ce week-end. Dimanche, après un match nul ramené de Monaco, il a convié ses proches et les salariés du FC Nantes au Cookoo, la discothèque de Christian Karembeu. Ce sont quelques 600 personnes qui ont répondu à l’appel pour rendre hommage à celui qui est resté fidèle au FC Nantes depuis maintenant dix ans en équipe professionnelle.

Seuls absents de marque à cette soirée d’adieu : Rudi Roussillon, le président du club et son prédécesseur Jean-Luc Gripond. Ce qui n’est pas vraiment étonnant concernant le second puisque la saison dernière, Landreau l’avait rendu responsable, dans France-Football, d’avoir entrepris « une démolition en règle » du club en tentant de « diviser pour mieux régner ». Second acte de ce départ annoncé, selon une information du Parisien de ce mercredi, le joueur a été vu à la clinique du Sport mardi où il a passé la traditionnelle visite médicale. Il se serait également mis d’accord avec les dirigeants parisiens pour un contrat d’une durée de quatre ans. Libre de tout contrat, la prime à la signature s’élèverait à 2 millions d’euros. Ce qui tourne définitivement la page nantaise. Il lui reste désormais deux matchs pour dire adieux à ses coéquipiers et aux supporters du stade de la Beaujoire.

Penneteau, priorité des priorités

Côté nantais on s’active donc pour trouver le nom de son remplaçant. Un temps évoquée, la piste du Camerounais Carlos Idriss Kameni semble s’être éteinte. Les indemnités de transfert demandées sont trop chères pour ce joueur qui vient de remporter la Coupe du Roi avec l’Espanyol Barcelone. Il y a donc très peu de chances pour que l’ancien Havrais et Stéphanois pose ses valises du côté de la maison jaune. Si le nom d’Alexandre Stojkovic, le gardien de l'Etoile Rouge de Belgrade, a circulé également, c’est bien Nicolas Penneteau qui reste la priorité des priorités. Le gardien de Bastia ne se voit pas rejouer en Ligue 2 la saison prochaine et ne tient pas à rater une nouvelle opportunité de départ après son transfert avorté au PSG en 2001 ou à Marseille quelques années plus tard. Agé de 25 ans, cet ancien international Espoirs a le bon profil. Marié, père de famille, il compte 145 matchs de Ligue 1. Bien qu’encore sous contrat jusqu’en 2007, son désir de connaître un autre challenge semble prendre le dessus.

Son agent, Christophe Mongai, a confié à nos confrères de But! Nantes que son joueur souhaitait rejoindre les Canaris : « Cela peut aller très vite. Nicolas Penneteau ne veut pas s’exprimer pour le moment mais je vous assure qu’il veut venir à Nantes. » Si le club et le joueur devraient très vite tomber d’accord – si ce n’est déjà fait – Bastia traîne un peu les pieds et espère surtout pouvoir récupérer un beau chèque dans cette opération. Pour l’heure, le FCNA offrirait 1,5 millions d’euros tandis que Bastia en demanderait deux. On est donc encore loin d’un accord. Ce dossier pourrait en plus connaître quelques ralentissements après que le proche entourage de Serge Dassault, actionnaire majoritaire de Nantes, ait affirmé à l’AFP qu’une reprise était « une option à l’étude ». Pas vraiment de quoi envisager un dénouement rapide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yepes57
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1460
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 19:12

Nancy : Correa prolonge




L’entraîneur de l’AS Nancy-Lorraine, l’Uruguayen Pablo Correa, prolongera son contrat de quatre années supplémentaires dans les heures à venir. Correa signera un nouvel engagement jusqu’en 2012.

Pablo Correa, devenu entraîneur de l’ASNL en novembre 2002 après en avoir été longtemps le joueur, sera désormais lié au club nancéien jusqu’en 2012.

L’entraîneur uruguayen, récent vainqueur de la Coupe de la Ligue avec son groupe, signera dans les prochaines heures une prolongation de contrat de quatre ans supplémentaires. Le contrat de Correa arrivait à échéance en 2008.

A.C

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yepes57
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1460
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Ligue 1   Jeu 4 Mai à 19:12

Saint-Etienne : Sablé très déçu




Julien Sablé a exprimé sa déception quant au départ d’Elie Baup à l’issue de la saison. Le capitaine de l’AS Saint-Etienne a rendu un bel hommage à son entraîneur et s’interroge sur son avenir chez les Verts.

Julien Sablé (capitaine et milieu de terrain de Saint-Etienne)
Le coach a pris sa décision. Il faut croire que c’est la stabilité stéphanoise (ironique) je ressens une grosse déception comme cela avait été le cas il y a deux ans quand Frédéric Antonetti nous avait quittés. Pour moi, c’est un coup de poignard. Maintenant nous les joueurs, on doit rester à notre place. Je tiens simplement à remercier Elie (Baup) pour les choses qu’il m’a apportées. Il a fait évoluer mon jeu offensif. Je saurai tenir compte de ce qui se passe au club pour la suite de ma carrière. J’aime vraiment « Sainté » mais à un moment donné ça devient difficile. Je souhaite beaucoup de courage à Elie pour la suite de sa carrière.

Propos recueillis par L.H, à Saint-Etienne (But ! Saint-Etienne)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ligue 1   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Ligue 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le blog Ligue 2
» ligue course virtuelle Big Block Modifié(Rfactor)
» Course Ligue 15 TT1/8 et Amicale Brushless à ANOS le 2 Mai
» [photos]Le HAC en ligue 1
» Commission de discipline 2010-2011 - Ligue 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parisforever :: Football :: Forum Foot-
Sauter vers: