Parisforever


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'autre victoire des tribunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: L'autre victoire des tribunes   Dim 30 Avr à 13:02

Une confrontation entre le PSG et l’OM n’est pas qu’un match sur le terrain, il y a aussi un match d’ambiance que se lancent les supporters des deux clubs. La rivalité sportive se poursuit dans les tribunes entre les deux plus beaux publics de France. Dans une atmosphère bon enfant, les supporters des deux équipes veulent prouver leur forte implication auprès de leur club à tout l’Hexagone.

Au Stade de France, le samedi 29 avril

Dès l’ouverture du Stade de France au public, à 18h30, les supporters des deux camps s’engouffrent dans l’antre des Bleus pour une finale de rêve débutant à 20h45. Les supporters chantent à la gloire de leur club et n’attendent qu’une seule chose, avec impatience : le coup d’envoi. S’il n’y avait qu’une semaine d’attente entre la demi-finale victorieuse face à Nantes et la finale rêvée face à l’OM, elle a paru à tous bien longue.

Avant la rencontre, une banderole dans le virage parisien demande aux joueurs « une septième coupe pour nous mener au septième ciel ». Le bonheur n’est pas loin, quatre-vingt dix ou cent vingt minutes les séparent de la joie. Avec ironie, les Ultras parisiens précisent alors aux Marseillais via une nouvelle banderole : « Range ta coupe, celle-ci tu l’achèteras pas ». Pour ce match historique toutes les associations de la capitale et de France sont présentes : Supras Auteuil, Lutece Falco, Titans, Titi Fosi, Kop of Boulogne, Boulogne Boys, Girls, Gavroches, Irish Clan, Authentiks ainsi que l'enemble des PSG Clubs.

A l’entrée des joueurs les supporters déploient un tifo magnifique. Sur un fond fait à l’aide de feuilles rouge et bleu, s'inscrit en lettres blanches une demande claire et simple : « On la veut ! ». Tout le public de la porte d’Auteuil est présent au Stade de France pour ce rendez-vous avec l’histoire. Avec cette septième Coupe de France, les joueurs de Guy Lacombe doublent les Verts qui en détiennent six et se lancent même à l’assaut de l’OM qui en détient dix mais dont la dernière fut remportée en 1989. Une autre époque...

Enfin, le coup d’envoi est donné et les supporters rouge et bleu donnent toute leur énergie pour soutenir leur équipe. La quête du bonheur ne sera pas longue. Seulement huit minutes et Kalou envoie le cuir au fond des filets de Barthez. Le public parisien exulte de joie ! Dès lors, tous les ultras de la capitale sortent leurs écharpes, les drapeaux et chantent « Paris SG, Paris SG, Paris SG… ». Pendant quelques minutes, toutes les écharpes tourneront et colorieront le virage… Quelle ambiance ! Quel public magnifique et pourtant si souvent critiqué. Ne manquant pas de souffle, le public parisien continue de pousser les siens vers la victoire. « Allez Paris Saint Germain » est alors repris en cœur.
Pour les Parisiens, longue sera la nuit festive

A chaque attaque marseillaise ou dès que l’OM s’approche du virage parisien, les supporters de la capitale crient, sifflent pour perturber les joueurs de Jean Fernandez… D’ailleurs, sur une récupération de Pagis dans la surface de Letizi, les Ultras rouge et bleu retiennent leur souffle, manquent même l’infarctus mais respirent à nouveau grâce à une intervention de Mendy. Alors que les spectateurs marseillais ne chantent plus depuis l’ouverture du score, « Nous sommes les Parisiens et nous chantons en cœur… » raisonne en face. Puis, le traditionnel « Let’s go ! » se fait entendre sur un corner à l’avantage du onze francilien. Les différents étages de supporters se répondent par des échanges de chants comme au Parc des Princes lorsque Boulogne donne la réplique à Auteuil.

37e minute, les écharpes aux couleurs du PSG s’élèvent du virage et le chant « Ô ville lumière, dans la chaleur de notre cœur, vois-tu notre ferveur, quand nous marchons près de toi… » montre la joie des Ultras. Le coup de sifflet de la mi-temps lance les applaudissements des supporters parisiens qui remercient les joueurs pour cette première période.

Au retour des vestiaires, la détermination du onze de Guy Lacombe satisfait les spectateurs de la porte d’Auteuil. Puis Dhorasoo offre une joie intense à ses fans en inscrivant un deuxième but sur une frappe magnifique de l’extérieur de la surface. Les supporters parisiens n'endent plus les supporters de l'OM et le font savoir : « Mais ils sont où, mais ils sont où les Marseillais ! ». Ambiance !

Sur la réduction du score des Sudistes, le virage phocéen se réveille et recommence à chanter. Enfin, diront certains. Néanmoins, les ultras parisiens ne se laissent pas abattre par ce retour des chants marseillais et leur donnent la réplique en chantant « Allez Paris SG ! ». Jusqu’au coup de sifflet final, supporters parisiens et marseillais chanteront mais ce sont les Parisiens qui brandiront la Coupe de France pour leur public. L’arbitre siffle et tout le virage rouge et bleu crie sa joie. En guise de dernière blague, ils offriront aux Marseillais une banderole satirique « OM : droit au bus ! ». Les rues de Paris pouvaient alors se remplir de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'autre victoire des tribunes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE AUTRE VICTOIRE IMPORTANTE POUR PATRICK LAPERLE
» Une autre victoire pour Coyote ?????????
» Championnat des tribunes (L2)
» Qui roule avec un melange autre que du gasoil
» poisson rouge et autre carpe toï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parisforever :: Football :: Forum des supporters-
Sauter vers: