Parisforever


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Article du 22 décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu



Nombre de messages : 37
Club préféré : Ris-Orangis
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Article du 22 décembre   Mer 22 Déc à 15:59

Ronaldinho au sommet

Le Brésilien Ronaldinho, meneur de jeu du FC Barcelone, a été élu meilleur joueur de l'année 2004 par la FIFA, lundi. Avec 620 points, l'ancien joueur du PSG devance l'attaquant français d'Arsenal Thierry Henry (552 points), et le buteur ukrainien du Milan AC, Andreï Shevchenko (253 points).



La fiche de Ronaldinho


Le milieu offensif du club catalan, 24 ans, remporte ce trophée pour la première fois de sa carrière. Il succède au palmarès au Français Zinédine Zidane (Real Madrid), couronné en 1998, 2000 et 2003, et encore 5e cette année. Au classement de l'année 2004, Ronaldinho totalise 620 points. Il devance l'attaquant français Thierry Henry (Arsenal), 2e comme en 2003 avec 552 points, et l'attaquant ukrainien Andrei Shevchenko (Milan AC), vainqueur du Ballon d'Or France Football 2004, 3e avec 253 points.

Ronaldinho, champion du monde en 2002, a été classé 89 fois à la première place par un jury composé de plus de 300 membres (157 sélectionneurs et 145 capitaines), contre 79 à Henry et 34 à Shevchenko. Formé au Brésil au Gremio Porto Alegre, le brillant soliste est arrivé en Europe à l'été 2001.

Il a explosé en 2004

Après avoir porté les couleurs du club français du Paris-SG pendant deux ans, il a signé en juillet 2003 au FC Barcelone, où il a explosé en 2004, après six premiers mois en demi-teinte. Même s'il n'a pas disputé la Copa America remportée par le Brésil cet été, il a été le principal artisan de la spectaculaire remontée du club catalan à la 2e place de la Liga espagnole lors de la deuxième moitié de la saison 2003-2004.

Cette saison, Ronaldinho a été l'un des grands acteurs de l'automne exceptionnel du Barça, en tête du Championnat d'Espagne avec neuf points d'avance sur son dauphin, l'Espanyol Barcelone, et qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions, contre Chelsea.

Ronaldinho en bref

Nom: De Assis Moreira
Prénom: Ronaldo
Surnom: Ronaldinho (Ronaldinho Gaucho au Brésil)
Date de naissance: 21/03/1980
Lieu de naissance: Porto Alegre (Brésil)
Nationalité: brésilienne
Taille: 1,80 m
Poids: 76 kg
Poste: milieu de terrain ou attaquant

Clubs successifs

Gremio Porto Alegre (BRE/1986-2001)
Paris Saint-Germain (FRA/juillet 2001-juillet 2003)
FC Barcelone (ESP/depuis 07/2003)

Equipe du Brésil

Sélections: 50
Buts marqués en sélection: 24
Première sélection: 26/06/1999, Brésil-Lettonie (3-0)
Premier but en sélection: 30/06/1999, Brésil-Venezuela (7-0)

Palmarès

Vainqueur de la Coupe du monde 2002
Vainqueur de la Copa America 1999
Vainqueur du Championnat du monde des moins de 17 ans 1997

_________________
www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Matthieu



Nombre de messages : 37
Club préféré : Ris-Orangis
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Alonzo : "le PSG n'est pas mort"   Mer 22 Déc à 16:04

Alonzo : "Le PSG n'est pas mort"

Malgré la nouvelle désillusion enregistrée à Montpellier en 8e de finale de la Coupe de la Ligue (1-0), mardi, Jérôme Alonzo estime que le PSG peut rebondir. Eric Carrière, Pascal Chimbonda ou Anthony Le Tallec sont également revenus sur leur soirée.

_________________
www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Matthieu



Nombre de messages : 37
Club préféré : Ris-Orangis
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Hechter : "Graille dehors !"   Mer 22 Déc à 16:07

Hechter : "Graille dehors !"

L'ancien président du PSG Daniel Hechter, qui se pose en repreneur possible du club parisien, s'en est pris lundi à l'actuel président, Francis Graille, estimant que ce dernier devait partir, au cours d'un entretien accordé à la radio RMC Infos.

"Devant le ras le bol et la tristesse que nous avons tous, j'ai décidé de m'exprimer. Cela fait 25 ans que je ne l'ai pas fait , a indiqué M. Hechter, qui a participé à la création du club et l'a présidé de 1973 à 1978. Je dis tout simplement: 'Ça suffit, M. Graille dehors !, Paris ne veut plus de vous'." Daniel Hechter estime que la nomination en mai 2003 de Francis Graille par Canal +, actionnaire principal du club, était "une erreur de casting".

"Je suis prêt"

Il a notamment affirmé: "L'attelage n'est pas bon. Cela ne correspond pas au football français. Mener des joueurs à la +schlague+, ce n'est pas une méthode, pas plus qu'agresser les supporteurs en les traitant de voyous." "S'il n'y a personne et que je dois être un relais, je suis prêt à l'être, comme je l'étais il y a 18 mois. Il faut remettre ce club sur les rails, il faut rendre le club aux Parisiens." Le club parisien, interrogé par l'AFP, a indiqué que M. Graille ne souhaitait pas réagir

_________________
www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Matthieu



Nombre de messages : 37
Club préféré : Ris-Orangis
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Graille n'a pas l'intention de partir   Mer 22 Déc à 16:11

Graille n'a pas l'intention de partir

Copieusement bousculé par une frange du public, samedi lors de PSG-Metz, au Parc des Princes, Francis Graille a réagi avec fermeté. Le président du PSG s'est dit déterminer à "aller jusqu'au bout", à "ne rien lâcher" et à se battre pour que son club n'ait pas l'image "d'un club voyou".



Paris survit à la bronca
Modeste M'Bami après son opération

"J'irai jusqu'au bout car nous sommes un club soudé. Je n'ai pas envie de m'en aller mais, croyez le bien, ce n'est pas facile ", a déclaré Francis Graille à l'issue d'un match ponctué de manifestations hostiles à son égard.

"Je ne veux pas être le président d'une équipe qui traîne une réputation de club voyou. Paris mérite mieux que ça. J'ai pris des engagements et je tiens à les respecter", a-t-il poursuivi.

Le président du PSG a notamment évoqué le jet de nombreux fumigènes sur la pelouse du Parc qui a entraîné une brève interruption de jeu, en première période. "Ils ont voulu faire la preuve par l'absurde qu'ils nous feraient écoper d'une amende. Mais j'ai eu plusieurs fois le président de la Ligue Frédéric Thiriez et je ne crois pas que ça sera le club qui paiera ces débordements ", a estimé M. Graille.

"On se demande où va s'arrêter la bêtise"

"On se demande où va s'arrêter la bêtise ", a-t-il clamé, réclamant que "ceux qui ont commis ces délits soient pénalisés". "Ce n'est pas le combat du PSG mais celui du football contre la violence" .

Avec les mesures prises vendredi (au ministère de l'Intérieur), on va se serrer les coudes", a encore expliqué le président parisien, qui a admis vivre "sous haute tension". "On atteint des sommets en terme de pression et, oui, on souffre. Mais quand on sait qu'il y a autant de monde derrière vous on se doit de rester, a-t-il souligné. Ce soir (samedi soir), j'ai encore plus envie de rester."

Francis Graille a par ailleurs signalé avoir invité les supporteurs au dialogue, sans succès jusque-là. "Un dialogue reste possible. Tout est possible sauf la violence dans les stades ", a-t-il conclu.

_________________
www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-saint-germaim.forumactif.com
Gael
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3075
Club préféré : Paris
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Article du 22 décembre   Jeu 23 Déc à 0:12

Une sale habitude


Alors qu’on pouvait penser le PSG sur la bonne voie après deux succès de rang en championnat, les hommes de Vahid Halilhodzic ont rechuté. Eliminé de la Coupe de la Ligue par un club de Ligue 2, Montpellier, Paris vit une nouvelle désillusion, une de plus…


Ambition déclarée de la part du staff et des joueurs parisiens, la Coupe de la Ligue est à ranger, depuis mardi soir, au placard avec les autres regrets accumulés depuis le début de la saison. Pourtant, avant de se déplacer à la Mosson pour y défier Montpellier septième de Ligue 2 à treize points du leader Nancy, le Paris Saint-Germain restait sur cinq matchs consécutifs en championnat sans défaite, ayant même terminé les matchs aller sur deux victoires. Mais c’est au moment où l’on pense que le PSG va enfin décoller et se montrer digne de son histoire et de son statut, qu’il retombe invariablement dans ses travers.

« Je suis vraiment déçu, car nous avions placé énormément d’espoir dans cette Coupe. Le Stade de France se rapprochait, mais finalement on ne mérite pas d’y aller. » L’aveu est signé Jérôme Alonzo, capitaine d’un soir d’une équipe de Paris, incapable de marquer en l’absence de Pauleta. Car s’il manquait quelques titulaires dans les rangs parisiens, c’est surtout le vide laissé par le meilleur buteur de Ligue 1 au sein de l’attaque - voire de l’équipe – parisienne qui est frappant. Privé également de Pancrate - son deuxième goleador - le club de la capitale a paru incapable d’inscrire le moindre but. Au niveau défensif, excepté une grossière erreur de relance d’Alonzo en début de rencontre, les Parisiens ont semblé sereins.

Mais il a encore fallu qu’ils se mettent en difficulté tout seuls en terminant, une nouvelle fois, le match à dix. Malgré l’expérience accumulée l’an passé avec Monaco en Ligue des Champions, Edouard Cissé s’est fait bêtement expulsé pour deux cartons jaunes alors qu’il était un des meilleurs joueurs de son équipe sur le terrain. A partir de là, le scénario catastrophe se dessinait et il prenait vraiment forme à quatre minutes de la fin sur un penalty montpellierain consécutif à une main involontaire de Pichot dans la surface. Paris s’éloigne ainsi une fois de plus d’une qualification européenne mais doit aussi être soulager de voir s’achever cette année 2004 cauchemardesque. En attendant des jours meilleurs en 2005, auxquels Jérôme Alonzo croit fermement : « Attention, le PSG n’est pas mort ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article du 22 décembre   Aujourd'hui à 5:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Article du 22 décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article dans l'est republicain
» Article dans l'équipe du 13.12.12
» Techniques du mois la pêche en décembre
» Visue à Lyon pour les illuminations du 8 décembre !
» Le meilleur article technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parisforever :: Divers,Loisirs :: Corbeille-
Sauter vers: