Parisforever


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BILAN L1 / MARSEILLE : Une mauvaise bouillabaisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
syl
Journaliste


Nombre de messages : 154
Club préféré : GRENOBLE (38)
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: BILAN L1 / MARSEILLE : Une mauvaise bouillabaisse   Jeu 2 Juin à 17:03

Le chef cuistot Louis-Dreyfus et ses nombreux commis (Bouchet, Diouf, Acariès, Anigo, Troussier) n’ont jamais réussi à préparer la bouillabaisse cette saison. Bilan : aucun titre et une Coupe Intertoto en lieu et place de la Ligue des Champions. L’OM trouvera-t-il la bonne recette la saison prochaine ?

Le film de la saison
Ce n’est pas un film mais une trilogie au moins qu’il faudrait dérouler pour retracer la saison marseillaise. S’il s’agissait d’une pièce de théâtre, le premier acte aurait eu lieu à l’intersaison avec le fameux épisode du « Drogba n’est pas à vendre. » Finalement, alors que le recrutement est axé autour de lui, Christophe Bouchet, alors président et Pape Diouf, manager sportif ne peuvent dire non à Chelsea et ses millions. Dès lors tout est bouleversé. Marseille recrute : après Déhu, Pedretti et Bamogo, l’OM prend Lizarazu, Bruno Cheyrou, Fabrice Fiorèse ou encore Péguy Luyindula acheté 14 millions d’euros à Lyon. Ce recrutement s’avère être peu complémentaire. Pire, l’arrivée de Liza modifie la donne tactique. Anigo, alors entraîneur, veut jouer à trois derrière : Liza, soutenu par la direction, préfère jouer à quatre derrière. Finalement, on démarre comme ça. Lizarazu a du mal à s’intégrer, mais les résultats semblent être corrects : Marseille est premier à l’issue de la 2eme journée. Mais cela ne va pas durer. Le 22 septembre, l’OM retombe même à la 11eme position avant de se reprendre. Mais le fonds de jeu est inexistant, tout comme le spectacle. Petit à petit, Marseille fait sa crise.

Deuxième acte : l’hiver se profile quand fin novembre Marseille perd à Ajaccio. José Anigo démissionne. Dans les jours qui suivent, Christophe Bouchet va faire de même. Englué dans la guerre des clans, Marseille va pourtant réagir. Nouvel homme fort, Pape Diouf engage Philippe Troussier après le refus de Bruno Metsu de venir pour des raisons contractuelles. Les résultats vont vite revenir malgré une élimination en Coupe de France en janvier face à Angers. Si dans la coulisse, c’est toujours Dallas, sur le terrain, Marseille va mieux. En quelques semaines, Marseille revient à la deuxième place. Troussier et les siens parlent de titre ouvertement, espèrent rattraper Lyon...

Troisième acte : c’était trop beau. Après cette série positive, Marseille retrouve son vrai niveau de 2004-2005. Depuis le 12 mars, plus aucune victoire. L’OM voit la Ligue des Champions s’envoler avant de sentir Rennes le dépasser lors de l’avant-dernière journée. Le 28 mai, l’OM termine sur un 3-3 à Bordeaux qui assure l’Intertoto que disputera le club. Avec quel président et quel entraîneur ? Tout le monde se pose la question.

Les satisfactions
Les satisfactions sont avant tout extérieures au terrain : les supporters sont venus en nombre. Plus d’un million de spectateurs cette saison au Vélodrome. Peu d’incidents dans les travées et autour du stade : un autre bon point à mettre au crédit de Guy Cazademont, le responsable de la sécurité. La Commanderie est devenue un vrai centre d’entraînement de haut niveau. Marseille rentre dans la cour des grands côté infrastructures. « On a un outil formidable à La Commanderie et 60.000 spectateurs au Vélodrome chaque week-end. On est un grand club au niveau des infrastructures et des supporters, maintenant il faut faire une équipe » résume Benoît Pedretti. Sur le plan du jeu, ni Anigo ni Troussier n’ont su former une équipe conquérante. Philippe Troussier explique que « le plus bel effectif de l’OM des dix dernières années » qu’ait connu Bouchet n’était pas complémentaire. Pas de fonds de jeu, des résultats décevants, des intégrations ratées, rares sont ceux qui peuvent partir en vacances en étant fiers d’eux.

Les exceptions : Fabien Barthez, malgré son incident marocain, a été sur le terrain un gardien de but formidable. Avec lui, Habib Beye, élu meilleur latéral droit de L1, a réalisé une saison splendide. Frédéric Déhu, à un degré moindre, a été correct, se rattrapant bien après un départ difficile. Au milieu, Laurent Batlles a souvent sauvé l’OM. Samir Nasri, lui, a montré qu’il était un joueur d’avenir mais a besoin d’être bien entouré et d’être protégé. Ses débuts sont prometteurs.

Les déceptions
Que dire ? Robert Louis-Dreyfus est trop loin pour tout gérer même avec l’aide de Louis Acariès. Du coup, à Marseille c’est la guerre des clans dans les coulisses. Sur la pelouse, les déceptions sont légions. Mal intégrés, les Pedretti, Luyindula, Bamogo, Fiorèse, Bruno Cheyrou, K.Nakata ou encore Lizarazu n’ont jamais convaincu. Les anciens comme Olembé, Ecker ou Hemdani ont disparu du paysage. Bref, ce n’était pas la saison des Olympiens…

Parcours en coupes
Au moins là c’est rapide. En Coupe de la Ligue, Marseille reçoit le PSG, et perd sur une bourde de Lizarazu. En janvier, Marseille fait de la Coupe de France un de ses objectifs principal. Le hic ? Angers, futur relégué en National, se balade au Vélodrome et élimine l’OM en 32eme de finale.




Trois questions à … Benoît PEDRETTI
Quel bilan faîtes vous de cette saison ?
Ca a été une saison particulière avec un début difficile. Après on est bien revenu et puis après nous avons encore eu une mauvaise passe. J’étais venu pour jouer la Ligue des Champions la saison prochaine. Cela ne sera pas le cas. Quand je suis arrivé, nous avions quelque chose de bien défini avec José Anigo. On savait comment il jouait. On était parti pour jouer de la même façon, c’est-à-dire avec un libéro et deux stoppeurs, et puis, avec les arrivées, on a changé et on est passé en 4-4-2. Là, nous avons été perturbés. Il y a eu aussi beaucoup de nouveaux joueurs. Les milieux et les attaquants, nous étions tous nouveaux. A partir de là, c’est plus dur de marquer, car il faut pour cela avoir des automatismes.

Quelles sont vos ambitions pour la saison prochaine ?
Je ne suis pas venu là pour faire un an et partir. Je suis venu pour un minimum de deux ans. J’ai très envie d’être là. On a un outil formidable à La Commanderie et 60 000 spectateurs au Vélodrome chaque week-end. On est un grand club au niveau des infrastructures et des supporters, maintenant il faut faire une équipe. Il faut suivre l’exemple de Lyon. Lyon est une classe au-dessus. Même l’année prochaine, tous les autres clubs vont lutter pour la deuxième place, car ils ont l’air tellement en avance au niveau de l’équipe, de la gestion, qu’on se demande qui va pouvoir les déloger dans les années à venir. C’est ce modèle-là que l’OM doit suivre pour pouvoir remporter quelque chose dans les années à venir.

Pensez-vous que le club puisse y parvenir et comment ?
Il faut faire une équipe et être soudé dans le même projet. Il faut que nous soyons tous ensemble. Il faut que le club soit derrière l’équipe, qu’on sente vraiment tout le monde derrière nous, les dirigeants, le staff… Il faut prendre trois ou quatre joueurs, et garder l’ossature qu’on a. Ce sera alors facile d’intégrer les nouveaux. Il faut qu’ils soient là rapidement, comme l’entraîneur qui est la personne la plus importante pour les joueurs. Il faut qu’on puisse commencer à travailler tous ensemble dès la reprise pour être prêt dès la première journée. Si cette saison a été moyenne, j’espère qu’on repartira à fond avec des joueurs très motivés un encadrement qu est là pour réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yatoo.org , www.donkey-games.com
 
BILAN L1 / MARSEILLE : Une mauvaise bouillabaisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une bouillabaisse,,,tony,,,et ces amis
» le silure: bonne ou mauvaise chose
» Ryder cup / Bilan
» [BILAN] Annuel Citroën
» Petit bilan des 1000 Km en Vespa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parisforever :: Divers,Loisirs :: Corbeille-
Sauter vers: