Parisforever


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BILAN L1 / LYON : Quatre à la suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
syl
Journaliste


Nombre de messages : 154
Club préféré : GRENOBLE (38)
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: BILAN L1 / LYON : Quatre à la suite   Jeu 2 Juin à 17:05

Lyon a remporté haut la main son quatrième titre consécutif de champion de France, le troisième avec Paul Le Guen. Jamais l’OL n’a semblé dominer autant son sujet, notamment grâce à un très bon recrutement. Seul bémol, la Ligue des Champions où le club a encore échoué au stade des quarts de finale.


Le film de la saison
Il faut attendre le 23 janvier 2005 pour voir Lyon chuter pour la première fois de la saison en Ligue 1. Les Lyonnais n’ont pas eu de rivaux capables de tenir le rythme. Leader depuis la 10eme journée, ils n’ont jamais quitté ce fauteuil. Les éliminations prématurées en Coupe de France et Coupe de la Ligue ne sont finalement que des péripéties, l’objectif n’étant pas là. Une date également est à marquer d’une pierre blanche : le 8 mars 2005. Ce jour là, Lyon éclabousse l’Europe de sa classe en atomisant le Werder Brême, champion d’Allemagne en titre, 7-2. Lyon se voit alors surfer vers les sommets dans cette compétition. Pourtant, le club chutera au tour suivant face au PSV Eindhoven. La suite du championnat ne fut qu’un long fleuve tranquille. Seul suspense véritable, Paul Le Guen quittera-t-il son poste en fin de saison ? Pendant longtemps, l’entraîneur lyonnais réservera sa réponse. Il a réussi à tenir son secret jusqu’à ce que Lyon soit mathématiquement assuré de son quatrième titre de champion de France. Mais rien n’y fera. Ni le souhait du président Aulas, ni la pétition des joueurs. Le Guen quitte Lyon et sera remplacé par Gérard Houiller la saison prochaine.

Les satisfactions
Elles sont nombreuses. Tout d’abord le quatrième titre de champion de France consécutif. Un exploit qui met Lyon à la hauteur de deux de ses grands rivaux, Marseille (1989, 1990, 1991, 1992), mais surtout Saint-Etienne (1967, 1968, 1969, 1970). Deuxièmement, le recrutement. Cris a parfaitement remplacé Edmilson en défense centrale, Wiltord a démontré qu’il était encore un attaquant de qualité, et Abidal est devenu international. Troisièmement, une véritable ambiance s’est créée dans cette équipe, le jeu s’en est ressenti. Ils n’ont quasiment jamais été inquiétés en France, perdant trois matchs (à Lille, à Caen, et face au PSG à Gerland). Quatrièmement, la gestion Aulas. On l’aime ou on ne l’aime pas, mais au moins il ne laisse pas indifférent. Et comment ne pas reconnaître son talent, alors qu’il a fait ce club de ses mains, saison après saison, en sachant déléguer à chaque poste clef. Il a su installer ce club sur le toit de la France et le doter de fondations solides. Reste maintenant à conquérir l’Europe.

Les déceptions
La seule véritable déception de la saison, c’est la Ligue des Champions. Jean-Michel Aulas pensait pouvoir emmener son club en finale, comme Monaco l’avait fait la saison dernière. Au vu du tour de poule, le petit monde du ballon rond aurait d’ailleurs bien parié sur cette éventualité. Résultat : une élimination en quarts de finale, aux penalties, face au PSV Eindhoven. Autre déception : Elber, parti en cours de saison, et qui ne s’est jamais imposé.

Parcours en coupes
En Coupe de la Ligue, Lyon s’est fait sortir dès son entrée en lice du côté de Lille (3-2). En Coupe de France, le parcours s’est arrêté en huitièmes de finale, face à Clermont. Avec une défaite aux tirs au but : 1-1 (4-3 tab). Avant cela, les Lyonnais avaient sorti Viry-Châtillon (0-2) et Toulouse (1-2). Enfin, en Ligue des Champions, Lyon a terminé premier de son groupe avec 13 points devant Manchester United, Fenerbahçe, Sparta Prague. En huitièmes de finale, le Werder Brême explose en deux temps. D’abord en Allemagne (3-0), puis à Lyon le 8 mars (7-2). L’aventure se termine en quarts de finale, face au PSV Eindhoven, aux tirs au but après deux matchs nuls 1-1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yatoo.org , www.donkey-games.com
 
BILAN L1 / LYON : Quatre à la suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comparatif: Quatre tricycles à Lyon
» Suite à l'ouverture, votre bilan.
» Suite à visite 997 S, le bilan moteur
» Assemblée générale AFB-Bilan saison 2011/2012 - Lyon 1er Septembre 2012
» Bilan et questions suite au 1er "vrai" essais et aux suivants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parisforever :: Divers,Loisirs :: Corbeille-
Sauter vers: